Investir à Budapest

Sans titre-11 ooo

Des prix d’achats parmi les plus bas d’Europe

Budapest est l’une des capitales les moins chères de l’Union Européenne concernant l’immobilier, et ce également en ce qui concerne les biens haut-de-gamme. Le prix moyen au m2 pour un appartement de prestige situé dans les arrondissements les plus prisés (1er, 2ème, 5ème, 6ème, 7ème, 13ème arrondissements) est de 3 200 euros*.

*Etude réalisée sur un panel de 50 appartements de prestige, septembre 2016.

comparatif-prestige-m2-fr-copie

Budapest, une capitale en plein développement

Budapest est la capitale la plus centrale d’Europe, avec pas moins de 7 frontières et plusieurs capitales à proximité . Sur le plan du développement, la Hongrie est considérée (avec la Pologne) comme le pays le plus émergent d’Europe. La capitale hongroise est attractive dans de nombreux domaines, notamment dans l’immobilier, le tourisme, les bains thermaux, les soins dentaires, les universités (médecine, économie, architecture, ingénierie etc..) ainsi que dans le domaine viticole. La municipalité de Budapest est très investi dans le développement de la capitale, ainsi de nombreux programmes de réhabilitation voient le jour. La ville attire de plus en plus de touristes, d’expatriés et d’étudiants étrangers.

 

Une fiscalité très favorable

– L’absence de taxe foncière et de taxe d’habitation, ces taxes n’existent pas en Hongrie.

– Les frais obligatoires liés à l’acquisition sont de l’ordre de 6% (4% pour l’Etat au titre des droits de mutation et 2% pour l’avocat, qui remplace le notaire en Hongrie).

– L’imposition est de seulement 15% (baisse de 1 point depuis le 1er janvier 2016) sur les revenus immobiliers hongrois tout en étant résidant fiscal français, grâce à la Convention de non double imposition signée entre la France et la Hongrie

La Hongrie pratique l’impôt sur le revenu à taux unique. Quelque soit vos revenus, le taux d’imposition est de 16%. La convention de non double imposition entre la France et la Hongrie a été signée en 1980. Elle permet, si vous êtes résident fiscal français, de payer vos impôts de source française en France (ex : votre salaire français) et de payer vos impôts de source hongroise en Hongrie (ex : vos revenus immobiliers à Budapest).

 

Un important potentiel de plus-value

– Le prix de l’immobilier à Budapest est encore bas à l’achat et n’est pas surévalué (bulle immobilière) comme dans de nombreuses capitales européennes.

– Le futur projet de la Hongrie d’entrer dans la zone euro sera un facteur de plus-value dans le secteur de l’immobilier.

– L’imposition sur les plus-values est de seulement 15% la première année, puis est dégressive jusqu’à l’exonération totale de l’impôt au bout de 5 ans de détention du bien.